Retour

La privation de liberté pour un chat est encore pire que 
chez un chien, sauf bien entendu si vous lui offrez une 
chatterie super spacieuse avec sortie clôturée etc, je 
parle ici de l'enfermement en cage, je pense 
sincèrement qu'il ne peut rien y avoir de plus 
traumatisant pour un chat que de se voir enfermer dans
une cage, alors qu'il est le symbole même de 
l'indépendance.

C'est pourquoi à la SAPAD, beaucoup de chats vivent 
librement, ils sont stérilisés et identifiés et la plupart 
sont là depuis bien longtemps.

Pour les autres, nous avons conçu une chatterie 
spacieuse, qui sera encore agrandie cette année, il 
s'agit ici de chats "trouvés" ou "sauvages" qu'on ne 
peut pas laisser en liberté.
L'enfermement engendre la mélancolie, qu'ont-ils donc fait pour être privé de 
liberté ? RIEN !  
Sinon avoir cessé de plaire un jour  ...
Notre chatterie est pleine !
Nous devons obligatoirement trouver une solution ...