Laneffe - 30/06/2009 

Suite à la saisie du chien maltraité à Laneffe, nous y sommes retournés aujourd'hui en compagnie du 
SPF Bien Etre Animal, un contrôle a eu lieu et tous les animaux ont été évacués. Il a fallu, un appui 
policier important pour faire face aux éventuelles représailles, et ça n'a pas été une sinécure que 
d'enlever les animaux.

De nombreuses personnes ont témoignés quand à la maltraitance subie par ces animaux, pas plus tard 
que ce matin, il battait encore un de ses chiens à coup de barre de fer. Les propriétaires de ces animaux
sont des marginaux, des violents, Monsieur Hespel, responsable de la SAPAD et présent lors de toutes 
les saisies,  a  subi de nombreuses menaces, y compris des menaces de mort qui ont été actées par la 
police, il paraît que cette personne n'en est pas à son coup d'essai. 

C'est aussi pour cette raison que les gens n'osaient pas dénoncer ces actes de cruauté, et il aura fallu 
beaucoup de courage à la personne qui l'a fait et que nous remercions au passage,  nous nous devions 
d'intervenir et tant pis pour les risques, parce que laisser passer une chose pareille par peur des 
représailles, c'est aussi laisser la porte ouvertes à tous les débordements, nous sommes là, avant tout, 
pour défendre les animaux.

Maintenant, ils sont en sécurité, ils vont être vu par le vétérinaire, vermifugés, vaccinés et pour les plus 
jeunes identifiés.


Plus de détails sur cette  intervention dans les éditions Sud Presse dès demain.
Retour
Jusqu'à 1h00 du matin chez le vétérinaire +  de 100 points de suture !
On aurait très bien pu le faire euthanasié, mais nous n'avons pas hésité une seconde, 
malgré les frais que vont engendrés ses soins. Nous avons décidé de lui laisser toutes 
ses chances et de lui accorder un peu de tendresse qu'il n'a certainement jamais connu
auparavent.

Vous pouvez nous aider en versant un don : 001-1034899-82
Laneffe, le 29 juin 2009

Une fois de plus, pour nous, l'horreur est au rendez-vous
, en effet, à la suite d'une plainte, qui 
semblait a priori tellement  invraisemblable et pourtant ... La personne en question ne trouvait rien de 
mieux que de lancer des lapins "crus" au chien qui refusait de manger, et pour cause, ce malheureux 
attaché,  avec un trou dans la terre comme seul abri,  a aussi une entaille profonde de plus de 5 cm autour
du cou avec la corde à l'intérieur de la plaie, une odeur nauséabonde qui attire les mouches qui vont 
pondre sur ce malheureux. 

La plainte émane certainement (vu l'orthographe) d'une personne du coin qui a eu mal au coeur pour 
cette pauvre bête qu'il était urgent de secourir, parce que cet individu, (je n'ai pas de qualificatif adéquat 
pour cette personne), avait tout bonnement l'intention d'enterrer son chien vivant ...

L'horreur est encore un bien petit mot, nous avons subi des menaces, des insultes, cette personne "AIME 
SES BÊTES" paraît-il, le Bois de Thy, les personnes de la région, connaissent, c'est un endroit peu 
fréquentable où se sont rassemblés des marginaux, c'est aussi un endroit où il ne fait pas bon se rendre. 

Nous avons bien entendu fait appel à la Police pour pouvoir évacuer le chien, mais il reste d'autres 
animaux et dans l'amas de lapins morts (photo), il reste des vivants ! Voyant l'ampleur de la furie de 
l'individu, la Police a préféré postposé l'évacuation des autres animaux à demain, pour éviter une émeute.

Nous avons déposé plainte et averti les SPF Bien Etre Animal, normalement,  les autres animaux devraient
etre évacués.